Les deux lettres à Timothée et celle à Tite : des lettres pastorales

Je t’adjure en présence de Dieu et du Christ Jésus qui viendra juger les vivants et les morts, au nom de sa manifestation et de son Règne : proclame la Parole, insiste à temps et à contretemps, reprends, menace, exhorte, toujours avec patience et souci d’enseigner.
2 Timothée 4,1-2
Cent-septième numéro de la série ``la Bible pas à pas``

Sur le même thème

  • hqdefault-66

    Commentaires de Marie-Noëlle Thabut ‘en marche vers dimanche’ KTO

    Marie-Noëlle Thabut lit et commente l’intégralité des lectures du 12e dimanche du temps ordinaire, année A.
    En marche vers dimanche du 23/06/2017.

  • hqdefault-65

    Pascal Obispo invité du Padreblog

    A l’occasion de la fête de la musique, Padreblog a rencontré Pascal Obispo. Cet auteur, compositeur et interprète sort une grande fresque musicale sur Jésus. Une rencontre passionnante, toute en profondeur et en vérité en partenariat avec le diocèse de Versailles. Écoutez l’entendre dire : « il n’y a rien de plus moderne que de faire un spectacle sur Jésus ! ».

  • hqdefault-60

    La lettre si dérangeante de Jacques

    L’un de vous souffre-t-il ? Qu’il prie. Est-il joyeux ? Qu’il chante des cantiques. L’une de vous est-il malade ? Qu’il fasse appeler les anciens de l’Église, et qu’ils prient après avoir fait sur lui une onction d’huile au nom du Seigneur. La prière de la foi sauvera le patient.
    Jacques 5,13-15
    Cent-neuvième numéro de la série « la Bible pas à pas »

  • hqdefault-57

    Pourquoi quelque chose fonctionne t-il du feu de Dieu ?

     » Marcher du feu de Dieu  » est une expression utilisée pour désigner quelque chose qui fonctionne très bien, comme une entreprise, un produit, un artiste ou une pièce de théâtre. Mais que vient faire le Seigneur dans cette affaire ? Le Pourquoi du Comment vous propose de découvrir les occurrences du feu dans la Bible et leurs symboliques.

  • hqdefault-30

    La lettre aux Hébreux : un traité théologique de grande ampleur

    Ayant donc un grand prêtre éminent, qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, tenons ferme la confession de foi. Nous n’avons pas, en effet, un grand prêtre incapable de compatir à nos faiblesses : il a été éprouvé en tous points à notre ressemblance, mais sans pécher.
    Hébreux 4,14-15
    Cent-huitième numéro de la série « la Bible pas à pas »