Nouvelle traduction du Notre Père – Mgr Georges Pontier

La nouvelle traduction du Notre Père entrera en vigueur le premier dimanche de l'Avent, le 3 décembre 2017. Le changement se fera à la sixième formulation de la demande ``ne nous laisse pas entrer en tentation`` succèdera à ``ne nous soumets pas à la tentation``.

Sur le même thème

  • 456114232_295x166

    Une nouvelle traduction du Notre Père : “Ne nous laisse pas entrer en tentation”

    La nouvelle traduction de la Bible présente une modification notable de la sixième demande du Notre Père : Ne nous soumets pas à la tentation devenant ne nous laisse pas entrer en tentation. Explications en 2013 par le père Jacques Rideau qui était, à l’époque, directeur du service national de la pastorale liturgique et sacramentelle.

  • 656870437_295x166

    Notre Père, prière par excellence

    Notre Père, prière par excellence. Réfléchir à la signification des mots du Notre Père : qui est ce Père ? C’est quoi le pain de ce jour ? Pardonner, c’est difficile. Pardonner, c’est passer au-dessus. Un temps de réflexion pour cinq jeunes collégiens. Pour le père Bernard Lorenzato, le Notre Père est une prière Divine. Prière de la communauté rassemblée, prière à dire mais surtout à faire. Prier chaque jour le Notre Père, c’est notre baptême quotidien.

  • hqdefault-20

    Le Notre Père par Mgr François Touvet, évêque de Châlons

    Eclairage de Mgr François Touvet, évêque de Châlons sur le Notre Père. La une nouvelle traduction française entrera en vigueur le 1er dimanche de l’Avent soit le 3 décembre 2017.

  • hqdefault-44

    Notre Père, nouvelle traduction décryptée

    Notre Père, la nouvelle traduction décryptée par le Père Jérôme de La Bâtie a suivi des études à l’Institut Biblique de Rome, puis à l’École Biblique de Jérusalem.

  • hqdefault

    Nouvelle traduction du Notre Père – Mgr Laurent Ulrich

    La prière du Notre Père sera récitée un peu autrement à partir du premier dimanche de l’Avent, le 3 décembre, la traduction officielle de la liturgie ayant été changé. Certains chrétiens de langue française récitent déjà cette nouvelle traduction depuis la Pentecôte.