Confirmation 2018, appel de Mgr Laurent Ulrich

Confirmations 2018, c'est le moment de s’inscrire pour ce grand évènement qui se tiendra le dimanche 20 mai à Lille Grand palais. La dernière grande célébrations de confirmations a eu lieu en 2013.

Sur le même thème

  • hqdefault-73

    Quels sont les signes du sacrement de confirmation?

    Quels sont les signes du sacrement de Confirmation ?
    Pourquoi faut-il de l’huile dans certains sacrements ?
    Monseigneur Centène, évêque de Vannes, s’est prêté à l’exercice des questions/réponses des confirmands du doyenné de Muzillac.

  • hqdefault-75

    La confirmation, et après ?

    Monseigneur Centène, évêque de Vannes, donne des pistes aux confirmands: il faut bien comprendre que la confirmation, même si elle apparaît parfois au terme d’une formation, n’est pas un point final.
    La confirmation, c’est au contraire le début de la vie chrétienne.
    La confirmation fait partie des trois sacrements de l’initiation chrétienne: le baptême, la confirmation et l’eucharistie.

  • x240-RSY

    La confirmation, c’est la Pentecôte dans notre vie

    Mgr Aillet, évêque de Bayonne, Lescar et Oloron revient sur les effets du sacrement de confirmation dans la vie du chrétien et cite Saint Jean Paul II:  » La confirmation, c’est la Pentecôte dans notre vie. »
    Et c’est évident que ce sacrement nous relie immédiatement à l’évènement de la Pentecôte.

  • x240-aT8

    Le sacrement de confirmation et sa place dans l’initiation chrétienne

    Mgr Aillet, évêque de Bayonne, Lescar et Oloron rappelle la place de la confirmation dans les sacrements de l’initiation chrétienne.
    Dans la pratique occidentale, depuis quelques décennies, on pourrait croire que la confirmation est le sommet de l’initiation, après le baptême et l’eucharistie alors qu’elle arrive directement après le sacrement du baptême.

  • x240-qgC

    Les étapes rituelles du sacrement de confirmation

    Catéchèse de Mgr Aillet, évêque de Bayonne, Lescar et Oloron.
    Tout commence, après l’homélie délivrée par le prêtre, par l’appel.
    En réponse à son prénom, chacun des confirmands va se lever et dire: « Me voici ».
    On ne dit pas  » Présent » mais « Me voici », formule très importante dans la Bible, qui exprime la disponibilité à l’appel du Seigneur pour la mission vers le peuple.