Mgr Matthieu Jachiet « J’ai célébré ma première messe dans cette église ! »

Dimanche 17 mars 2019, Mgr Denis Jachiet, évêque auxiliaire du diocèse de Paris, a béni les locaux du patronage d'une église chère à son cœur.

C'est en effet dans l'église du Cœur-Eucharistique-de-Paris, dans le 20ème arrondissement, qu'il a célébré sa première messe. La paroisse développe aujourd'hui un patronage reconnu dans le quartier.

Sur le même thème

  • hqdefault-75

    Mgr Matthieu Rougé sur les Chantiers du Cardinal

    À l’occasion de la bénédiction de l’église Saint-Marc à Malakoff (92) Mgr Matthieu Rougé, évêque de Nanterre, répond à quelques questions pour les Chantiers du Cardinal.

  • hqdefault-46

    Les Chantiers du Cardinal: « J’étais donatrice, je suis devenue déléguée ! « 

    Pourquoi passer du statut de donatrice à celui de déléguée pour les Chantiers du Cardinal?

  • 545077249_295x166

    Sainte Jeanne de Chantal, Puissance d’aimer

    Une statue de la sainte en mouvement, en fresque: sept étapes de la vie de la sainte…
    Le projet « Puissance d’aimer » imaginé par l’abbé Bancon.

  • 626603009_295x166

    Un presbytère écolo

    La paroisse Saint-Jean-Baptiste du Plessis-Trévise (Val-de-Marne) entreprend la construction d’une maison paroissiale.
    Le curé, le père Alphonse Horo, ne peut actuellement loger sur place car le presbytère actuel risque de s’effondrer.
    Par manque de salles, les paroissiens sont obligés de se réunir dans l’église.
    Le cabinet d’architecture Du Cœur à l’ouvrage a imaginé un bâtiment écologique

  • 625564907_295x166

    Sainte Marie-des-Fontenelles: « la même église, mais en mieux! »

    De larges tranchées entaillent le sol de l’église, des bruits de disqueuses perturbent le calme du lieu sacré, des ouvriers s’activent là où d’ordinaire règne une atmosphère recueillie. Pas de doute, Notre-Dame-des-Fontenelles à Nanterre est en travaux. Après plus d’un siècle d’existence, cette belle église néo-romane s’est fortement dégradée : fissures sur la voûte, chauffage défaillant, murs salis et vitraux cassés.
    La rénovation est indispensable.
    Pour le père Franck Javary, administrateur de la paroisse, « si l’architecture ne change pas, l’église sera beaucoup plus lumineuse, beaucoup mieux mise en valeur va donc donner envie de prier, donner envie de chanter ». L’église rouvrira avant l’été.