Lorsque la fragilité nous invite à la fraternité

L'association Simon de Cyrène développe et anime des maisons partagées à taille humaine, en centre-ville, où vivent ensemble des personnes valides et des personnes devenues handicapées en cours de vie.
Avec son fondateur, Laurent de Chérisey, retour sur une vision sociétale où l'humanité se révèle en chacun grâce à l'autre. Ainsi le handicap ou l'accident de la vie qui rend plus fragile invite l'autre à s'engager et à développer sa fraternité. C'est au coeur de la fragilité de l'autre que se niche le meilleur de nous-même.

Sur le même thème

  • hqdefault-28

    Ça mijote à Villejuif

    Un atelier cuisine à disposition de familles hébergées à l’hôtel.
    « De l’hôtel au logement, c’est possible ! »
    Retrouver le bonheur de cuisiner

  • hqdefault-25

    L’accueil des jeunes migrants au Bernanos

    Aujourd’hui à l’aumônerie étudiante Bernanos à Strasbourg, ils sont une trentaine de jeunes migrants, tous scolarisés à être accueillis.

  • hqdefault-24

    8e édition du festival Enfances dans le monde

    Du 15 au 17 novembre 2018 se déroulera la 8e édition du festival Enfances dans le monde
    L’occasion de découvrir des films poignants sur la condition des droits de l’enfant à travers le monde.

  • hqdefault-22

    Abbaye d’Acey: le travail à la ferme

    Selon la règle de Saint Benoit, la vie de l’abbaye s’articule autour de trois pôles: la prière, la nourriture de la parole de Dieu, le travail manuel et la vie fraternelle, l’accueil.

  • 737598596_295x166

    Mgr de Romanet évoque le centenaire de la Grande Guerre

    L’Eglise commémore le centenaire de l’armistice de 1918. Mgr Antoine de Romanet, évêque du diocèse aux armées françaises évoque le rôle de l’Eglise durant le terrible conflit mondiale : « apporter un peu d’humanité dans ce déluge de feu et de sang « .